E-Commerce en Afrique : l'Union africaine promet de relever le défi


La dernière conférence de l’Union Africaine du mois de juillet s’est tenue à Nairobi (Kenya) du 23 au 25 juillet 2018 sur le commerce électronique. Elle a regroupé plusieurs décideurs politiques, des chercheurs et des représentants du secteur privé et de la société civile. Au cours de cette conférence, les participants ont passé en revue le e-commerce sur le continent africain.

Appliquer la stratégie globale et holistique du commerce électronique en Afrique, pratique et orientée vers le traitement unique de l’Afrique. C’est ce qu’on peut retenir de la conférence de l’union Africaine sur le commerce électronique tenue à Nairobi, au Kenya du 23 au 25 juillet dernier, publié sur www.au.int .En effet, le e-commerce dans son ensemble, présente plusieurs opportunités pour les pays africains. Celles de : contribuer à accroître le commerce intra-africain qui actuellement se situe aux environs de 18%, contribuer à accroître la part de l’Afrique dans le commerce mondial, estimée à moins de 3%. Aussi, est-il associé à des coûts de transaction réduits, des délais de dédouanement plus courts et une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement, la possibilité d’atteindre de nouveaux marchés et de nouveaux clients.

Mais la participation des pays africains au commerce électronique est limitée. Une faible maîtrise des TIC, en particulier des compétences liées au commerce électronique, un faible pouvoir d’achat et confiance des consommateurs, des systèmes et politiques juridiques nationales imparfaits.

Toutefois, les résultats des travaux du cabinet Mckinsey and Co, un cabinet de conseil de l’Union Africaine, en 2013 ont montré que le e-commerce contribue désormais à plus de 1% du PIB dans plusieurs pays africains comme le Sénégal (3%), le Kenya (2.9%), le Maroc (2.3%), le Mozambique (1.6%), le Nigéria (1.5%), l’Afrique du Sud (1.4%) et le Ghana (1.1%). Si tel est le cas, des mesures idoines s’imposent pour mieux développer le commerce électronique en Afrique.

A cet effet, il a été décidé d’appliquer la stratégie globale du e-commerce en Afrique. Ce plan stratégique adopté le 21 mars 2018, consiste à renforcer le commerce intra-africain au travers de l’accord portant création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA / ALEAC).

#ecommerce #afrique #stratégie

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE