Energie : Tunisie, le secteur du Gaz paralysé?


Annoncée par le ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables ce 29 août, la grève des agents de la société tunisienne de Service du Gazoduc Trans-tunisien, initialement prévue pour les 29 et 30 août 2018, n’a plus tenu.

Ce report est intervenu suite à des négociations entre le Ministre, Khaled Kaddour, et le Secrétaire Général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi. Ces négociations ont ainsi abouti à un accord avec le syndicat du SerGaz, selon lequel les travailleurs pourront à juste titre aller en grève les 24 et 25 septembre, si jusqu’à cette date leurs revendications ne sont pas satisfaites.

En effet, le SerGaz est spécialisée dans la maintenance et l’exploitation du gazoduc. Elle relie l’Algérie à l’Italie, tout en prenant par la Tunisie.Les salariés de cette société réclamaient depuis plusieurs semaines une amélioration de leurs conditions de vie en général, et particulièrement la réévaluation de leurs primes de transport, de repas, de mise à niveau, sans oublier la formation du personnel pour une meilleure productivité rapporte La Tunisie Numérique.

Quant à la grève, décidée à l’issue d’une rencontre entre les acteurs de la fédération générale de pétrochimie de l’UGTT, elle devrait concerner l’ensemble des lieux de travail du SerGaz. En d’autres termes, autant le siège social que les diverses stations (Korba, Fériana, Haouaria, Sbeïtla et Sbikha) étaient parties pour ne pas fonctionner d’hier à d’aujourd’hui.

.

#Tunisie #Energie #Algérie

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp