Transport ferroviaire: Le nombre de TGV Gautrain bientôt doublé en Afrique du Sud


Gautrain, un système sud-africain de train à grande vitesse (TGV) cherche à accroître le nombre de ses trains en circulation de 50%. Ainsi, il veut mobiliser 4 milliards de rands soit 290 millions de dollars pour réussir ce pari. Son objectif est d’élargir son réseau ferré vers de nouvelles banlieues de Johannesburg et Pretoria, a rapporté l’agence Bloomberg, mercredi dernier.

L’acquisition des nouveaux trains s'inscrit dans le cadre d’un important plan d’extension qui prévoit d’étendre la voie ferrée du réseau Gautrain de 80 km actuellement à 230 km. Partenaire de ce projet, « La Banque de développement d'Afrique australe (DBSA) agit en tant que chef de file pour la collecte de ces fonds », a précisé, à Bloomberg, une porte-parole de la société Bombela Concession Company qui assure l’exploitation et la maintenance du réseau ferroviaire le plus moderne et le plus rapide (160 km/h) du continent africain.

Par ailleurs, les autres soumissionnaires prêts pour la fourniture des nouveaux trains sont entre autre la société canadienne Bombardier Inc, le groupe China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC) et la société sud-africaine Egoli Rail.

Pour rappel, le réseau Gautrain assure actuellement la liaison entre Pretoria, la capitale administrative du pays, et Johannesburg, sa métropole la plus peuplée. Ce qui permet de contribuer au désengorgement de l’axe routier le plus fréquenté du pays et au développement économique de la région.

Il faut noter que le plan d’extension de ce réseau prévoit notamment une nouvelle liaison vers la banlieue de Soweto, située à 15 km au sud-ouest de Johannesburg, et la construction d’un nouveau dépôt de maintenance de trains.

Comfort Sant’Annna

#AfriqueduSud

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE