Transport maritime: Baisse des importations au Ghana, le gouvernement met les bouchées doubles pour


Depuis le le mois d'Avril 2019, les valeurs de référence ou de livraison des importations dans les ports du Ghana ont été réduites pour les importateurs de 50% et 30%. Cette mesure du gouvernement entend réduire les risques de contrebande pour permettre au port du Ghana de concurrencer avec les autres ports du pays et même de la sous-région.

« Pour réduire l'incidence de la contrebande et augmenter les revenus, les valeurs de référence ou de livraison des importations ont été réduites de 50%, et des véhicules à 30% », a expliqué le vice-président de la République, M. Mahamudu Bawumia. Ainsi, l'examen physique des conteneurs doit être ramené de plus de 90% à moins de 10% d'ici juin 2019. Une mesure à laquelle devront se conformer les autorités douanières et tout autre agent gouvernemental dans les ports du Ghana.

Lire aussi: Agro-logistique : Lancement d'un terminal d'engrais multifonction à vocation régionale au Ghana

En effet, dans le calcul des droits à l'importation au port de Tema, les valeurs de référence appliquées par les douanes à divers produits sont beaucoup plus élevées que dans d’autres ports de la sous-région notamment à Lomé, à Abidjan et à Dakar. « Dans les cas les plus courants, ces valeurs, excèdent plus de 100% à 200% », a souligné le vice-président de la République.

C’est pourquoi, ces mesures ont été prises à la suite d'une étude approfondie des ports concurrents dans la sous-région de l'Afrique de l'Ouest et de ports similaires sur tout le continent pour renforcer la compétitivité dans les ports ghanéens.

Lire aussi: Transport maritime: Le Port Autonome de Douala s'associe au Grand Port de Bordeaux pour l'amélioration de ses performances portuaires

Par ailleurs, il estime que bien que le Ghana dispose du système sans papier dans les ports, près de 90% des conteneurs à Tema sont soumis à un examen physique, tandis que 5% seulement sont soumis à un examen physique dans la plupart des ports modernes. Ce contrôle physique qui constitue d’après ses propos, une source majeure de corruption dans les ports.

www.fluxafrica.com

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cet article? Cliquez ici pour plus d'articles

N'hésitez pas à le partager avec vos proches.

#port #contrebande #Ghana

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE