Le e-commerce africain va générer 3 millions d'emplois d'ici 2025


Le e-commerce pourvoira environs 3 millions d’ici 2025 en Afrique. C’est ce qu’a révélé une étude de Boston Consulting Group (BCG) réalisée sur le thème « Comment les Marketplaces digitales peuvent propulser l’emploi en Afrique ». Une estimation du groupe qui ne sera concrétisée, que grâce à une synergie d'actions des diverses parties prenantes.

D’après Lisa Ivers, partenaire au sein de BCG et co-auteur du rapport, les marchés dans les économies naissantes des pays africains, peuvent être d’énormes catalyseurs du développement économique.

En effet les plateformes de e-commerce, sur le continent, apportent des services à valeur ajoutée en mettant  en relation acheteurs et fournisseurs de produits et de services créant de ce fait de nouveaux emplois sur le continent répartis comme suit: 58% pour le secteur des biens de consommation, 18% pour les services à la mobilité et 9% pour le secteur des voyages et de l’hôtellerie.

Lire aussi : E-Commerce: DHL met Africa eShop à la disposition des consommateurs africains pour les achats en ligne

Ces diverses plateformes favoriseront la croissance économique en général sans pour autant perturber l’activité des entreprises physiques existantes. Ledit rapport explique que le marché du digital stimulent l’emploi et les revenus à travers la création de la demande pour des domaines nouveaux, comme les développeurs ou les spécialistes du marketing digital, en plus des débouchés pour les métiers traditionnels tels que les artisans, les commerçants, les conducteurs, ou agents de logistique. Par ailleurs, les sites « e-commerce » offrent souvent des programmes de développement de compétences et aident les petites entreprises à mobiliser les capitaux pour étendre leurs activités.

Lire aussi : E-commerce: 9 pays d’Afrique peuvent désormais payer leurs achats sur Amazon via Mobile Money

Pour atteindre cette performance estimée, le rapport recommande une étroite collaboration entre les secteurs public et privé pour libérer le potentiel des marchés en ligne afin de fortement stimuler la croissance économique sur le continent africain.

Par ailleurs, le rapport notifie que les gouvernements africains devront entreprendre des actions favorisant la compréhension mutuelle des opportunités et des défis liés au secteur, puis enfin renforcer la confiance entre les différentes parties prenantes par la mise en commun des ressources appropriées.

www.fluxafrica.com

#ecommerce

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE