Commerce: L'USDA renforce la chaîne de valeur de l’anacarde dans trois pays d’Afrique de l’Ouest

Officiellement lancé ce mercredi 29 janvier 2020 à Dakar au Sénégal, le projet Food For Progress du département américain de l’Agriculture (USDA), au profit de la noix d’anacarde sera exécuté dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée-Bissau. Le but du projet est de renforcer la chaîne de valeur de l’anacarde pour améliorer le commerce de la noix de cajou transformée sur les marchés locaux et internationaux.



C’est à travers un atelier organisé autour du thème « Intégration régionale de la chaîne de valeur de l’anacarde entre le Sénégal, la Gambie, et la Guinée-Bissau : Défis et opportunités » que le lancement de projet a été fait.


Lire aussi : E-commerce: La Start Up Kenyane AfricaSokoni rachète Bolorims du Nigéria


En effet, mis en œuvre par Shelter For Life International (SFL), le projet régional connu sous le nom de Linking Infrastructure, Finance, and Farms to Cashews (LIFFT-Cashew) couvrira une période de six ans. Selon les autorités des pays cibles, le projet est une opportunité pour les petits exploitants agricoles, les transformateurs, et d'autres entreprises associées à cette chaîne de valeur. Pour eux, ce projet permettra d’augmenter le volume et la rentabilité des transformateurs de noix d’anacarde et facilitera les investissements extérieurs. En outre ce projet soutiendra la transformation et la commercialisation de la noix de cajou vers les marchés locaux et internationaux.


Lire aussi : Commerce/Infrastructures: Kenya, vers la création d’une deuxième zone franche à Maritini


Pour rappel, la noix d’anacarde en Gambie et en Guinée-Bissau a du plomb dans les ailes. En 2019, à l'exception de ses deux pays, le Sénégal quant à lui, a exporté plus de 55.000 tonnes de noix d’acajou pour une valeur commerciale de plus de 27 milliards de francs CFA dans quatre pays d’Asie. Par ailleurs, les autres pays d'Afrique de l'Ouest, exportateurs, ont également su tirer leur épingle du jeu en enregistrant des hausses parfois très fortes de leurs exportations de la noix d’anacarde vers l'Inde. Il faut souligner que les deux premiers fournisseurs africains de noix d’anacarde restent le Ghana et la Côte d'Ivoire.

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp