Commerce: Le Zimbabwe rejoint 28 pays africains pour une zone de libre-échange

Le Zimbabwe s’ouvre davantage au marché africain. Le gouvernement a approuvé la ratification de l'Accord de libre-échange tripartite (ALET) entre le Marché Commun de l'Afrique orientale et Australe (COMESA), la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et la Communauté de Développement de l'Afrique australe (SADC). L’annonce de cet accord qui vise à promouvoir le commerce intra-régional, a été faite par le ministre de l'Information du Zimbabwé, Monica Mutsvangwa, le mercredi 11 décembre 2019.



L'Accord tripartite de libre-échange rassemble 29 pays membres combinés du COMESA, de la CAE et de la SADC en une seule zone de libre-échange. Ainsi, l’accord regroupe plus de 632 millions d'habitants et un PIB de plus de 1,3 trillion de dollars pour stimuler le commerce intra-régional et le développement économique entre les États membres. Avec ce chiffre, l’accord qui représente la moitié des membres de l'Union Africaine (UA), offre plusieurs opportunités aux Etats membres. Ainsi, pour le cas du Zimbabwe, le pays ne perd rien en ratifiant cet accord. « Le pays ne se limitera plus à la production de biens traditionnels, mais deviendra la plaque tournante de nouvelles activités de fabrication qui desserviront des marchés plus vastes », a justifié le ministre zimbabwéen.

Lire aussi: Transport aérien: Qatar Airways, investisseur majoritaire de l’aéroport de Bugesera au Rwanda

En outre, l’accord tripartite vise à promouvoir le développement économique et social de la région tripartite, créer un grand marché unique avec la libre circulation des biens et des personnes afin de renforcer les processus d'intégration régionale et continentale. D’après le manuel 2019 des statistiques de la Conférence des Nations-Unies pour le Commerce et de Développement (CNUCED), les échanges commerciaux entre les pays africains restent encore faibles avec une exportation alimentaire africaine de 26% des échanges intra-continentaux en 2018.

Lire aussi: Transport aérien: Les experts de l’Afrique Centrale et de l'ouest en conclave

Par ailleurs, le Zimbabwe pourra réduire considérablement le coût des affaires et transformer ainsi ses processus et modèles industriels. Ce partenariat va naturellement créer des possibilités d'économies d'échelle pour les producteurs de divers biens et services dans la région tripartite.

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp