COVID-19: Le navire dénommé M/V Corona avait à son bord un marin testé positif.

En raison de la pandémie de coronavirus, les autorités sud-africaines ont placé deux marins en isolement à bord d'un vraquier portant par coïncidence le nom "Corona" dans le port du Cap. L'un d'entre eux présente des symptômes de COVID-19.



Comme l'a indiqué le propriétaire du port, la Transnet National Ports Authority (TNPA), ce membre d'équipage est le premier cas suspect de COVID-19 dans un port maritime sud-africain.


Selon la TNPA, deux navires ont été retenus hors des limites du port après que le membre d'équipage à bord du Corona, battant pavillon des îles Marshall, ait commencé à présenter des symptômes de COVID-19. Il a été établi par la suite qu'il avait pris un vol en provenance d'Istanbul avec un membre d'équipage et six passagers q ui avaient embarqué sur un bateau de croisière dans le port. Le paquebot de croisière, AIDAmira, a depuis été autorisé à accoster dans l'attente des résultats des tests et les autres passagers restent à bord.


"Jusqu'à présent, seul un des deux membres d'équipage du MV Corona a présenté des symptômes de maladie et aucun passager ou membre d'équipage du MV AIDAmira ne présente de symptômes", a souligné la TNPA.


Le MV Corona a quitté le port du Cap le 11 mars. Deux jours plus tard, le capitaine du navire Handymax a contacté le Centre de coordination du sauvetage maritime (MRCC) et l'unité de santé portuaire du ministère national de la santé, confirmant qu'un membre de l'équipage présentait des symptômes de la pandémie et demandant que le navire retourne au port du Cap pour être évacué. L'autorisation a été accordée par les deux autorités.


À son arrivée le 16 mars 2020, le navire a attendu hors des limites du port. Le MRCC, Port Health et le capitaine du port du Cap ont coordonné les efforts pour évacuer les deux membres d'équipage en organisant avec les hélicoptères de l'armée de l'air le transport des marins touchés vers un hôpital local.


Il faut souligner que le navire Corona, construit en 1999, est exploité par la société grecque Nomikos AM, comme le montrent les données fournies par VesselsValue.


Lire aussi: Corona Virus: Annulation de la conférence mondiale des ports - IAPH 2020

Lire aussi: Corona Virus: Ethiopian Airlines résiste après une baisse de 20% de la demande

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Aucun événement à venir pour le moment
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Youtube
  • Instagram

© 2017 - FLUX AFRICA

TOUTE REPRODUCTION INTERDITE SAUF ACCORD ECRIT