top of page

Le Nigeria libère un navire pétrolier suisse après 4 ans de blocage

Le San Padre Pio, battant pavillon suisse, qui était détenu par le Nigeria depuis près de quatre ans, a quitté le pays, a confirmé samedi le ministère suisse des Affaires étrangères.

Le navire ne se trouve plus dans la zone économique exclusive du Nigeria et est actuellement route pour le Togo, a indiqué samedi le ministère des Affaires étrangères suisse dans un communiqué.



Le pétrolier, géré par la compagnie maritime ABC Maritime, avait été saisi en janvier 2018 par les autorités nigérianes, qui accusaient le navire et son équipage de violation des eaux territoriales et de contrebande de diesel.


ABC Maritime a déclaré à SWI swissinfo.ch en mai qu'il s'était défendu avec succès contre ces accusations devant la Haute Cour nigériane de Port Harcourt. ABC Maritime a déclaré que la décision du tribunal indiquait que les défendeurs avaient été déclarés non coupables des accusations portées contre eux et qu'ils avaient donc été libérés et acquittés.


Abandon de la procédure judiciaire

Un protocole d'accord prévoyant la libération immédiate du navire a été signé le 20 mai. L'accord stipulait qu'il revenait au Nigeria de libérer le San Padre Pio et aux sociétés impliquées dans les opérations du navire de prendre les mesures nécessaires (telles que diverses réparations) pour permettre son départ effectif.


Sur la base d'un accord signé entre la Suisse et le Nigéria en mai dernier stipulant la libération du navire, le départ du San Padre Pio a finalement eu lieu le 8 décembre.


Le San Padre Pio a pu quitter la zone économique exclusive du Nigéria et la procédure judiciaire en cours devant le Tribunal international du droit de la mer à Hambourg peut être abandonnée, comme le prévoit le protocole d'accord.



Comments


LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux
Aucun événement à venir pour le moment
bottom of page