Transport maritime: Les ports sud-africains conformes aux normes de sécurité de l’OMI

Les ports de l’Afrique du Sud sont protégés contre tout type de menace ou piraterie pouvant provenir par voie terrestre et par voie maritime et ont, de ce fait, été reconnus conformes aux normes de sécurité de l’Organisation maritime mondiale (OMI). Ils obtiennent ainsi, le certificat du Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (ISPS) lors de la sixième réunion annuelle du Ministère des Transports, tenue la semaine écoulée sur la sûreté du transport maritime.


C’est au bout d’une évaluation rigoureuse au cours de l’année 2018 que la procédure de vérification des ports sud-africains a été faite par le ministère des transports. De la réalisation de cette étude dans les ports sud-africains, il ressort que les huit ports commerciaux d'Afrique du Sud respectent les différentes normes. Ainsi, pour une troisième fois consécutive, le port de Richards Bay a obtenu la note la plus élevée pour le respect de cette réglementation maritime mondiale pour la sécurité et la sûreté des navires, des ports, des marchandises et des équipages. Les ports Elizabeth et Durban Port sont, quant à eux, classés respectivement aux deuxième et troisième places.


Lire aussi: Transport aérien: D’ici fin 2020, Kenya Airways reviendra à la "maison"


D’après le directeur de l’Autorité portuaire sud-africaine, Ernest Sigasa, « le certificat du code ISPS dans les huit ports indique que la sécurité des ports est conforme aux normes requises. Ce qui permet aux usagers des ports sud-africains, de mener leurs activités dans un environnement sûr et sécurisé ».


Instauré par l'OMI en 2004, le code ISPS est une évaluation de l’état de la sécurité maritime d’un port. C’est un examen qui garantit au gouvernement et aux autorités portuaires que des mesures préventives peuvent être prises en cas de détection de menaces. Ainsi, « tout port qui ne respecterait pas ces objectifs et règlements stricts de l'OMI ne serait pas autorisé à opérer ou à permettre le commerce international par le biais de ses installations ».

Il faut rappeler que la certification et la vérification des ports sont effectuées tous les cinq ans.

Lire aussi: Economie Maritime: Vers la création d’une unité régionale pour la défense de l’économie bleue

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE