top of page

Transport: MSC va t-il détrôner Maersk dans le classement mondial des compagnies maritimes ?

Dernière mise à jour : 11 déc. 2021

Jamais la bagarre au sommet du classement des navires de ligne n'a été aussi spectaculaire. Les données d'Alphaliner montrent qu'il n'y a plus qu'un écart de 10 817 EVP qui séparent Maersk et Mediterranean Shipping Company (MSC) à la tête du classement des navires de ligne, le transporteur danois étant en passe de céder la première place pour la première fois en plus d'un quart de siècle avant la fin de l'année. Un seul achat d'un navire de type néopanamax suffirait désormais à faire basculer la balance.



Par contre, les données de Linerlytica, fournisseur rival de données de ligne, montrent que MSC vient en fait de dépasser son homologue danois. D'après Linerlytica, MSC aurait pris la première place le 24 novembre lorsque le boxship Susan Maersk est devenu le MSC Fie.




Capacité en EVP & Flotte | Maersk et MSC | 2021

Depuis août 2020, MSC a connu une expansion spectaculaire, absorbant un nombre sans appel de 125 navires de seconde main au cours des 16 derniers mois, et signant plus de contrats de construction de conteneurs que tout autre transporteur au monde. Les deux transporteurs détiennent désormais une part de marché de 16,9 %, selon les données compilées par Alphaliner. Si l'on inclut le carnet de commandes de MSC, sa flotte dépasserait déjà de loin celle de son partenaire de l'alliance 2M.


Par ailleurs, Il faut noter que MSC vient de signer une lettre d'intention avec le sud-coréen Hyundai Heavy Industries (HHI) pour la construction de six navires de 15 000 evp à propulsion GNL, d'une valeur totale de 1 milliard de dollars, qui viennent s'ajouter à son carnet de commandes record de 1 million d'EVP.


Le grand écart entre la composition de la flotte de MSC et celle de Maersk réside dans la différence entre les flottes en propriété et les flottes affrétées. En effet Maersk possédant une part bien plus importante de son tonnage, tandis que MSC s'appuie toujours sur des affréteurs pour la majorité de sa flotte, malgré son changement de tactique pendant la pandémie.


Maersk est le plus grand transporteur de conteneurs du monde depuis le milieu des années 1990. Au cours des dernières années, il a affirmé à plusieurs reprises son intention de devenir un intégrateur logistique avec une flotte ne dépassant pas 4 à 4,4 millions de TEU.


MSC, fondé par Gianluigi Aponte en 1970, est devenu le deuxième transporteur mondial en 2004, et depuis lors, il n'a cessé, avec Maersk, d'occuper la tête du classement mondial. Sa dernière manoeuvre fut de recturer en tant que PDG, Soren Toft, ancien directeur de l'exploitation de Maersk.


En ce qui concerne l'évolution du classement des paquebots au cours de la pandémie, les analystes de Sea-Intelligence ont observé ce week-end que les changements les plus importants se sont produits au bas de l'échelle, la plupart des transporteurs mondiaux restant dans leur gamme actuelle.


Les plus grands bonds en avant dans le classement pendant la pandémie sont venus de Chine. China United Lines (CU Lines), par exemple, ne figurait même pas dans le top 100 au début de la pandémie, mais exploite désormais une flotte de 82 000 EVP et se classe au 22e rang des transporteurs mondiaux.


"Ils sont l'un des bénéficiaires très clairs du marché extrêmement fort des conteneurs en 2021", a déclaré Sea-Intelligence dans son dernier rapport hebdomadaire.


BAL Container Line quant à lui a été un autre bénéficiaire des conditions extrêmement fortes du marché de 2021. Elle ne figurait pas non plus dans le top 100 au début de la pandémie, mais elle exploite désormais 33 000 EVP et est le 37e transporteur mondial.



Comentários


LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux
Pas d'événements pour le moment
bottom of page