Energie : Le Gabon bientôt doté de 8 centrales solaires hybrides


Recourir à l’énergie solaire dans huit localités alimentées par des centrales thermiques au fuel d’une puissance cumulée de 2,2 mégawatt (MW) : c’est la solution trouvée et qui sera mise en œuvre par Ausar Energy, une filiale de ENGIE. A cet effet, un accord a été signé entre ENGIE et la Caisse des Dépôts et de Consignation (CDC) du Gabon.

Par ce projet, Ausar Energy propose sur le continent africain une solution de centrale électrique solaire hybride, avec ou sans stockage, pour une gamme de puissance allant de 50 kilowatt (KW) à 2,5 MW. D’après un communiqué du groupe ENGIE sur son site web, « cette solution favorisera la production et la distribution décentralisées d’électricité à base d’énergies renouvelables afin de pérenniser l’accès à l’énergie dans des localités isolées non raccordées et non raccordables aux réseaux, de limiter la consommation de fuel, d’assurer une maîtrise des coûts et de réduire la pollution ».

Ce projet qui prendra corps dans les semaines à suivre, va contribuer à la politique volontariste de la République du Gabon d’avoir recours aux énergies renouvelables, solaire ou hydroélectrique. Il permettra ainsi le renforcement des capacités énergétiques du pays, et d’économiser 1 million de litres de fuel par an, soit 2600 tonnes de CO2, et de réduire les coûts de production de 30%.

Il faut rappeler qu’à l’horizon 2025, le groupe ENGIE ambitionne un partenariat de référence dans environ dix pays africains pour les centrales de production électrique, les services énergétiques aux entreprises et les solutions décentralisées destinées aux clients hors réseaux : collectivités, entreprises et ménages.


LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE