Sécurité routière : L’ONU propose 10 nouvelles mesures au Cameroun


Jean Todt, l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies chargé de la prévention et de la sécurité routière a présenté les nouvelles mesures de sécurité routière aux autorités camerounaises. C’est au cours d’une visite de travail effectué du 21 au 23 août 2018 à Yaoundé. Ces recommandations visent à améliorer la situation de la sécurité routière dans le pays.

Lire aussi : Mobilité Urbaine : La problématique de sécurité routière préoccupe l’AFAST- Conakry

En 2017 au Cameroun, d’après les statistiques de la gendarmerie nationale publiées sur le site de Crtv (Camerooon Radio Television), 2344 cas d’accidents dont 937 morts ont été comptés sur l’axe Yaoundé-Douala-Bafoussam-Douala. Ces chiffres alarmants ont fait réfléchir l’Organisation des Nation Unies (ONU) qui a proposé des mesures pour palier l’insécurité routière grandissante dont fait montre le Cameroun. La présentation de ces mesures drastiques a été faite par Jean Todt, envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies chargé de la prévention et de la sécurité routière au cours de sa visite de travail du 21 au 23 août 2018. Entre autres recommandations, l’envoyé a suggéré l’établissement rapide s’une base de données à l’Ecole Nationale des travaux Publics du Cameroun (ENTP) pour les routes plus sûres.

En effet, le renforcement des systèmes de données et statistiques pertinents qui examinent la sécurité routière, est la deuxième préoccupation de l’envoyé. Il préconise la mobilisation du secteur privé. Ce qui selon lui renforcera les tests de sécurité des véhicules et améliorer la qualité des casques pour les motos.

Par ailleurs, il propose une mobilisation des institutions financières internationales telle que la Banque Mondiale dans le domaine de la sécurité routière.

En outre, Jean Todt a relevé que « l’accélération du processus de désignation d’une agence principale de sécurité routière et l’implication des leaders politiques dans le processus de sécurisation de la route engagée dans le pays » constituent également des précautions à prendre pour la sécurité routière.

Il faut signaler que par ces approches de solution, le Cameroun entend réduire de 50% les cas d’accidents de la route d’ici 2020.

#sécuritéroutière #Cameroun #Yaounde #Douala

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp