Transport ferroviaire : Tunisie, accès difficile au trafic ferroviaire ce jour


Les bus remplacent le trafic ferroviaire en Tunisie ce jeudi 6 septembre 2018. Ceci, suite à la grève du personnel de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT). L’annonce a été faite par Hassen Miâadi, porte-parole des grévistes.

Des bus pour les longs trajets et pour quelques trajets plus proches, c’est la solution trouvée par les cheminots tunisiens en attendant la reprise de la circulation des trains d’une façon ordinaire. Hassen Miâadi, porte-parole des agents de la SNCFT dans son communiqué, s’engage à faire de son possible pour ne pas bloquer les voyageurs.

En effet, la fédération générale des cheminots explique cette grève de 24 heures par l’absence de volonté politique et l’impuissance de l’Etat à développer le transport ferroviaire. L’Union Générale des Travailleurs Tunisiens (UGTTQ) quant à elle, pense que l’Etat devrait rouvrir la voie 13 entre Sfax et Gafsa. Cette voie qui a été fermée depuis 2017, aurait gaspiller d’après le communiqué, plus de 359 journées de travail. En plus de cette perte, la fermeture de ladite voie aurait fait dilapider plus de 341 millions de dinars pour la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisien (SNCFT).

Par ailleurs, cette grève des cheminots de la SNCFT a été décidée après l’échec d’une réunion de conciliation entre les syndicats et l’administration dans la journée du 5 septembre 2018. La partie syndicale qui a exigé une grève de 24 heures pour la réouverture de la ligne 13 entre Sfax et Gafsa promet aux usagers de régler ce problème dans les plus brefs délais.

Il faut rappeler que la grève initialement prévue le 17 juillet 2018 avait déjà été reportée à deux reprises.

#transportferroviaire #Tunisie

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE