E-Commerce/Rwanda : Alibaba encourage l'exportation des produits agricoles et la baisse du fret


Dans le but d’aider le Rwanda à stimuler son économie grâce aux exportations non traditionnelles, une délégation du groupe Alibaba s’est rendu à Kigali dimanche dernier. Ceci dans le cadre du suivi de l’accord eWTP signé en octobre dernier. Sa volonté cette fois-ci est de baisser le coût du transport de fret aérien afin de favoriser l’augmentation du pourcentage d’exportation des produits agricoles rwandais vers la Chine.

Selon le dernier rapport sur la situation économique du Rwanda en 2016, les exportations non traditionnelles ont joué un rôle clé dans les performances du pays. Il s’agit de l’augmentation du volume d’exportation de certains produits agricoles, comme les piments et d’autres cultures horticoles qui se sont hissés au deuxième rang, derrière les minerais.Par ailleurs, dans la poursuite de cette dynamique, il urge pour le Rwanda d’identifier et de démanteler les barrières non tarifaires au sein de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Fort de cela, le Rwanda Development Board (RDB) et Alibaba ont décidé de donner un coup de main aux entrepreneurs rwandais afin de leur permettre d’exporter vers la Chine, plus de produits agroalimentaires comme le bœuf, l'écrevisse, l'avocat, le piment, le haricot, la tomate et autres fruits et légumes. Ceci à travers la baisse du coût du transport de fret aérien.

Et c’est ce qui explique d’ailleurs le désir de la Chine de créer un environnement politique et commercial plus efficace pour permettre aux entrepreneurs rwandais de participer aux activités transfrontalières du commerce électronique. Ceci à travers l’Ewtp.

Pour rappel, les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont connu une forte progression en 2017 après la tendance négative notée en 2015. D’autant plus que les exportations tout comme les importations entre les deux pays étaient en hausse de 19%. Ainsi, ils ont atteint plus de 85 milliards de dollars. Cependant, la barre fixée par Pékin est très haute. Ceci parce que le montant des échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique devrait atteindre 400 milliards de dollars en 2020. C’est pourquoi pour se rapprocher de la barre fixée, la Chine qui voit dans l'Afrique un réservoir de matières premières, pense s’approvisionner plus en produits agricoles au Rwanda d’ici jusqu’en 2020.

#Alibaba #Rwanda

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE