Transports: La réforme du secteur des transports envisagée au Congo


Du 09 au 10 Janvier, les membres du gouvernement congolais ainsi que plusieurs cadres prennent part à un atelier dont l’objectif est d’actualiser le Plan national des transports (PNT). A travers les décisions qui seront prises, les autorités de ce pays entendent rénover le secteur des transports. Ceci avec la création d’un fonds d’entretien routier de deuxième génération.

Actuellement, le Congo dispose d’un réseau routier d’environ 34 600 km, des aéroports internationaux et nationaux dont ceux de Brazzaville et Pointe-Noire ainsi que le Port autonome de Pointe-Noire qui est un marché de transbordement maritime et de transit terrestre. Il possède également un réseau ferroviaire d’environ 886 km, sur ses deux lignes entre Brazzaville et Pointe-Noire et entre Mont-Bélo et Mbinda. Cependant vu l’état de dégradation de ses infrastructures, les acteurs concernés ensemble avec l’Union européenne (UE) ont décidé à travers le projet d’appui à la gouvernance et à l’entretien routiers (Pager), de passer à l’étape de réhabilitation.

Pour améliorer la gestion des infrastructures et garantir l’investissement, les partenaires européens ont dû débloquer environ cinq millions d’euros ces quatre dernières années. Mais « Cet important atelier met fin à quatre années d’appui de l’UE au Congo pour bâtir les fondements d’un secteur des transports fiable et durable », a affirmé son ambassadeur, Raul Mateus Paula.

Par ailleurs, le Pager a permis l’exécution de nombreux projets tels que la création d’un référentiel géographique routier du Congo, l’appui à la navigabilité du fleuve Congo ; le cofinancement de l’extension et la mise à niveau du port autonome de Pointe-Noire et bien d’autres…

Il faut noter que le réseau routier du Congo compte près de 21 000 km de routes principales mais 1900 km seulement sont bitumés. 90% du réseau ne l’étant pas, de nombreux axes routiers ne sont pas praticables en temps de pluie. Dans cette situation, la fluidité du trafic des biens et des personnes en est affectée. C’est pourquoi pour rendre efficace le secteur des transports et améliorer le fonctionnement des échanges commerciaux, il est important pour ce pays de développer des accords et des partenariats mutuellement avantageux. D’où la mise en place du Plan national des transports (PNT 2018-2038) financé par l'Union européenne.

www.fluxafrica.com

#Congo #Brazaville #Transport

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE