Transport aérien: La thérapie de l'IATA pour l'Afrique du Sud dans le secteur de l'aviat


L'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) appelle l'Afrique du Sud à des réformes pour maximiser les avantages de son secteur de l'aviation. Ainsi, l'Afrique du Sud doit réformer ses politiques d'immigration puis réduire les taxes et les redevances afin d'aider le secteur de l'aviation à se développer dans les 20 prochaines années.

D'après les résultats de sa dernière étude sur la valeur économique du transport aérien et du tourisme en Afrique du Sud, une connectivité aérienne plus robuste pourrait avoir d'importants avantages économiques et sociaux.

Lire aussi: Logistique: Swissport, nouvel adjudicataire des services aéroportuaires au Maroc.

L'aviation et le tourisme représentant une valeur ajoutée brute de 9,4 milliards de dollars. Selon le rapport de l'IATA, ce secteur représente 3,2% du Produit Intérieur Brut (PIB) de l'Afrique du Sud et soutient 472 000 emplois. Ainsi, au cours des 20 prochaines années, soit, en 2037, le marché aérien de l'Afrique du Sud pourrait plus que doubler de taille, pour 23,8 millions de voyages de passagers supplémentaires, plus de 372 000 emplois supplémentaires et un PIB total de 20,2 milliards de dollars. Il faut noter qu’en 20,9 millions de voyages de passagers ont été effectués en 2017 en provenance et à destination de l'Afrique du Sud.

Lire aussi: Transport aérien: Air Seychelles s'ouvre à l'Australie et à la Namibie

En outre, les transports et l'aviation étant au cœur de la planification économique, l'Afrique du Sud devra adopter une approche stratégique harmonisée dans l'élaboration de ses politiques en la matière. « C'est pourquoi, ces réformes sont essentielles pour promouvoir les affaires, le commerce, l'investissement et le tourisme », a expliqué Alexandre de Juniac, directeur général de l'IATA.

Par ailleurs, il a ajouté que si les chiffres sont robustes, l'association est préoccupée par la baisse consécutive de performance observée au cours du 1er premier trimestre de 2019 à raison de 4,4% et 3,6% dans les secteurs du transport et du tourisme.

A propos de Flux Africa

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cette publication? Cliquez ici pour plus d'articles

N'hésitez pas à le partager avec vos proches.

#AfriqueduSud #IATA #Aéroport

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE