Transport routier: L’UA appelle les Etats de l’Afrique de l’Est à achever le corridor nord.


Le Burundi, la République Démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, l’Ouganda et le Soudan du Sud devront accorder une priorité à l'achèvement des tronçons routiers et les voies navigables du corridor nord. C’est un appel lancé par le représentant de l’Union Africaine le vendredi 26 juillet dernier à Mombassa, au Kenya lors de la 31ème réunion du Conseil des ministres de l’Autorité de Coordination des Transports sur le corridor Nord. L’achèvement de cette autoroute permettra aux Etats d'Afrique de l’Est d’assurer une connectivité fluide dans la région pour faciliter le commerce et la circulation des personnes.

Lire aussi : Transport : 5 000 acteurs routiers ivoiriens formés aux normes de sécurité

D’après le représentant de l'Union africaine pour le développement des infrastructures en Afrique, Raila Odinga, « la mise en place d'infrastructures à l'échelle régionale reste un pari sûr pour stimuler le commerce et l'industrie manufacturière créateurs d'emplois ». Ainsi, les Etats devront hâter le développement du chemin de fer et des voies navigables, pour faciliter le transport de marchandises depuis la ville portuaire de Mombasa, au Kenya.

En effet, l’Afrique dispose aujourd’hui de 16 pays enclavés. Et pour une meilleure intégration économique, les pays à façade maritime doivent ouvrir leurs frontières et aider à réaliser des économies d'échelle et à être compétitifs sur le plan international. Bien que la première phase de la construction du chemin de fer à écartement standard (SGR) de Mombasa à Nairobi, ait permis de transporter 5 millions de tonnes de fret et 3 millions de passagers hors des routes, les importations et les exportations à destination et en provenance des pays du corridor nord sont toujours acheminées par route.

Lire aussi : Transport routier: Bénin-140 km de route pour faciliter les échanges avec le Nigéria

Un priorité mise sur ces infrastructures à l’instar du Kenya, favorisera donc l'amélioration de la qualité des réseaux de transport afin impacter le commerce régional, les investissements, le commerce au niveau local et de stimuler le développement économique dans la région.

Outre le chemin de fer à écartement, le représentant de l’Union Africaine a par ailleurs invité les états à améliorer les voies navigables surtout, celles passant sur les lacs Albert, Edward, Kivu, Tanganyika, Kagera et le Nil.

A propos de Flux Africa

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cette publication? Cliquez ici pour plus d'articles

N'hésitez pas à le partager avec vos proches.

#UnionAfricaine #AfriquedelEst #corridornord #Keyna #Rwanda #SoudanduSud #Ouganda #Congo #Burundi #RDC

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE