Hydrocarbure/Commerce: Kenya - Les premiers barils de pétrole brut exportés vers la Malaisie.


200 000 barils de pétrole bruts vont quitter le port de Mombassa ce lundi 26 aout 2019 pour la Malaisie. Cette livraison qui est une première pour le pays, marque l’entrée du Kenya dans la ligue des exportateurs de pétrole.

Acheté par la société chinoise ChemChina, basée au Royaume-Uni, le premier lot de pétrole brut coûte 1,2 milliard de shillings kenyan soit 12 millions de dollars. « Le navire transportant le pétrole quittera le port de Mombasa en milieu de matinée de ce lundi pour la Malaisie », a rapporté Capital FM.

Lire aussi : Commerce: 2 milliards CFA mobilisés pour la facilitation du commerce en Afrique de l’Est

En effet, situés à Ngamia 1 à Lokichar, dans le comté de Turkana au nord du Kenya, les réserves pétrolières contiennent environ 560 millions de barils de pétrole. Cette site d’exploration a été découvert à Turkana en 2012 par la compagnie d’exploitation de gisements pétroliers et gaziers Tullow Oil et son partenaire Africa Oil Corporation. L’exploitation de gisements pétroliers de Lokichar qui fait partie du Early Oil Pilot Scheme (EOPS) est un projet de mise en valeur intégrale du gisement au Sud de Lokichar. L'EOPS prépare la route pour l'exploration et le développement complet du pétrole dans le pays.

Pour les autorités kenyanes, les niveaux de production de pétrole sont relativement bas au Kenya, contrairement au Nigéria qui a actuellement une capacité de production de pétrole brut estimée à 2,5 millions de barils par jour. Cette première livraison ouvre la voie à l'exploration et à la mise en valeur commerciales potentielles du pétrole et des produits pétroliers. Ce qui devrait accroître le produit intérieur brut du pays.

Lire aussi : Hydrocarbure: Le pétrole jaillira désormais du bassin de Lokichar au Kenya

Depuis 2018, la compagnie Tullow Oil a mis en place un programme de pilote de transport d’environ 2 000 barils de bruts par jour en camion de Turkana. La compagnie estime produire jusqu’à 100 000 barils par jour à partir de 2022 où la production et l’exportation se feront via pipeline.

Le Kenya aborde ainsi une nouvelle étape dans son processus de développement.

A propos de Flux Africa

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cette publication? Cliquez ici pour plus d'articles Partager avec vos proches!

#TullowOil #AfricaOil #Lokichar #Kenya #Brut #Pétrole

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE