Bouleversement au sein du commerce mondial ?


A l’heure actuelle, les pionniers du commerce mondial font face à d’énormes difficultés qui sont loin de n’être que des tendances passagères. Les rivaux d’Asie et d’Amérique mènent une quête inexorable de la place de leader dans le commerce. Quels sont donc les risques de part et d’autre ?

Un bref état des lieux

La reprise des discussions en rapport au Partenariat Economique Régional Global (PERG), qui prend en compte une quinzaine de pays dont la Chine et l’Inde, est assez susceptible d’enclencher une hausse accélérée de l’économie à travers l’unicité des forces. Mais face à ce persistant et catégorique refus des acteurs de mener une politique de coopération pour contribuer au développement du commerce mondial, ce beau rêve d’union risque de tarder à devenir réalité.

Plus encore, la réduction des barrières commerciales chinoises intensifie davantage la concurrence entre l’Asie et les USA. Les efforts menés par ces derniers pour contrecarrer les ambitions tant économiques, géologiques que politiques de la Chine s’avèrent vains. De nombreuses provocations voilées s’en suivirent, mettant en danger l’avenir de la mondialisation, dont la plus évidente fut le retrait des Etats-Unis du TPP (Partenariat Transpacifique).

Les pays asiatiques forment un bloc

En réponse à cette situation non moins conflictuelle, les autres pays asiatiques du PERG s’érigent en bloc pour constituer un solide assaut économique à grand impact mondial. Avec la force du produit intérieur brut et de la démographie désormais constituée, d’autres perspectives prometteuses s’ouvrent : on assistera indubitablement à une augmentation des exportations au niveau de ces pays.

Déjà, la Chine décide de réduire davantage ses frais de douane. Mieux, elle n’est pas prête de mettre un terme à sa politique d’ouverture mise en place dans son récent programme de réforme.

La Russie, un concurrent potentiel ?

Avec son fort potentiel dans le volet hydrocarbure, la Russie ne restera pas en marge des actions à mener. Pas de développement économique sans hausse énergétique. C’est pour cette raison qu’un partenariat est déjà signé entre la Chine et la Russie pour près de 40 000 000 000m3/an, destinés à servir tant dans le commerce que dans le transport.

#commerceinternational #Asie #EtatsUnis

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE