Hydrocarbures: Le Qatar se retire de l'OPEP dès janvier 2019


L'un des plus petits producteurs de pétrole, le Qatar a annoncé ce lundi, son retrait de l'Organisation des pays exportateurs de l'or noir à partir de janvier. Ceci pour privilégier son industrie gazière.

Le Qatar premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié à influence limitée, va quitter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à compter de janvier 2019, a annoncé ce lundi 3 décembre, le ministre de l'Énergie de l'émirat, Saad al-Kaabi, lors d'une conférence de presse à Doha.

Cette décision résulte d'une réflexion sur les moyens de renforcer le profil international du Qatar et de préparer sa stratégie de long terme, largement axée sur l'industrie gazière, a expliqué le ministre. Pour Saad al-Kaabi, c’est une décision "difficile" après 57 ans de présence au sein de l'Opep.

Avec ce retrait, le Qatar entend porter ses efforts sur le développement de son industrie gazière, avec pour objectif d'atteindre une production annuelle de GNL de 110 millions de tonnes contre 77 millions actuellement.

Il est à noter qu‘avant la mise en œuvre de la décision, le Qatar va assister à une réunion ministérielle les 6 et 7 décembre prochains. Au cours de cette rencontre, l'Opep et ses alliés, avec la Russie en tête, vont définir leur stratégie pour les six prochains mois.

Pour rappel, le Qatar est membre de l’Opep depuis 1961. Les bases de l’organisation ont été établies en septembre 1960, notamment sous l’impulsion de l’Arabie saoudite qui domine le cartel de 15 membres aujourd’hui.

www.fluxafrica.com

#Qatar

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp