Sécurité routière /Ghana: En trois ans, Accra a enregistré plus de 10 000 pertes en vies humaines


De 2015 à 2018, la capitale ghanéenne a enregistré plus de 10 000 pertes en vies humaines dû aux accidents de la route. La troisième conférence sur le transport et la sécurité routière tenue à Accra le lundi 24 décembre 2018, vient à point nommé sensibiliser la population et proposer des pistes de solutions. Elle est organisée autour du thème « réduire les risques d’accidents de la route dans les districts ».

D’après les statistiques fournies par les autorités en charge des transports au Ghana, les accidents de la route de janvier à novembre 2018 ont augmenté par rapport à l'année dernière.

En effet, de 11 709 en 2017, le nombre total des personnes accidentées a augmenté et est passé à 12 396 en 2018. Ainsi 2 118 cas de décès ont été enregistré en 2018 contrairement à un total de 1 862 l'année dernière. Ces chiffres montrent combien la sécurité routière demeure une question cruciale qui retient l’attention des autorités ghanéennes. Face à cette situation, Samuel Oppong, directeur général de l’inspection des véhicules souhaite la mise en place d’une approche multisectorielle concertée. « Pour éviter cette situation, il est nécessaire d'adopter une approche globale et pragmatique pour inverser la tendance négative », a-t-il expliqué au cours de la conférence. A cet effet, il exhorte les autorités à divers niveaux en particulier la Commission Nationale de l'Education Civique à une éducation complète et intensive sur la sécurité routière.

En outre, la création d’une base de données centrale de trafic de tous les véhicules du pays constitue l’une des recommandations de Samuel Oppong. « Pour des raisons opérationnelles, les données devraient être stockées dans une base de données centrale qui sera accessible aux parties prenantes spécialement définies », a-t-il souligné avant d’ajouter que ce système impliquerait un nouvel enregistrement de tous les véhicules dans un délai de 6 à 8 mois.

www.fluxafrica.com

#sécuritéroutière #transportroutier #Accidents #Ghana

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE