Transport aérien: Melody Millicent Danquah, l'une des premières femmes pilote en Afrique


Née le 06 Janvier 1937 à Larteh Akuapem au Ghana, Melody Millicent Danquah est la sixième d’une famille ghanéenne de dix enfants. Fille d’Ibinijah Rexford Addo-Danquah et Selina Gyamfi, cette femme affectueusement appelée M3 s’est fait enrôler dans l’armée de l’air sous le mandat du premier président Ghanéen, le Dr Kwame Nkrumah.

Cette première femme pilote a pris la décision d’intégrer l’aviation après avoir lu une annonce dans un journal de l’époque. En 1963, le président ghanéen d’alors avait encouragé les femmes à se faire former en tant que pilotes. Ceci pour atteindre l’objectif qui vise à constituer une force armée efficace et à améliorer le secteur de l’aviation.

Danquah, première de sa promotion après sa formation, a piloté seule pour la première fois le 22 juin 1964 dans un avion DHC-1 Chipmunk de De Havilland Canada. Ainsi, elle est devenue la première femme ghanéenne et africaine à avoir piloté sans aucune aide un avion.

En octobre 1964, Melody Millicent Danquah est déclarée la seule élève-pilote autorisée à effectuer une dizaine de minutes de vol en solo lors d’une journée de l’armée de l’air organisée à Takoradi. A l’époque, elle avait fait un atterrissage impeccable suscitant l’admiration de plus d’un, dont le président Nkrumah.

Cependant, en raison des problèmes de santé, la pilote a quitté l’aviation en 1984. Suite à cela, elle a reçu un prix d’ancienneté de service et la médaille de l’efficacité. À sa sortie de l’armée, Danquah a travaillé brièvement pour le Secrétariat du Programme alimentaire mondial et des Services nationaux. Battue par le poids de l’âge, elle décède le 18 mars 2016 à l’âge de 79 ans.

Il est à noter que tout comme elle, 6 femmes pilotes ont révolutionné l’histoire de l’aviation en Afrique. Il s’agit d’Irene Koki Mutungi, première femme kényane à devenir pilote de l’air et commandant de bord, Patricia Mawuli, première femme pilote de l’aviation civile du Ghana et première femme de l’Afrique de l’ouest à avoir un certificat de construction et d’entretien des moteurs Rotax. Il y a également Esther Mbabazi, première femme pilote rwandaise en 2012, Chinyere Kalu, première femme capitaine et pilote du Nigeria. En Afrique du Sud, c’est Asnath Mahapa qui occupe la place de la première femme pilote noire. Elle est également la fondatrice de l’Ordre africaine de l’aviation (PTY). Au Niger, c’est le lieutenant Ouma Laouali, âgée de 28ans, qui s’est inscrite sur la liste des premières femmes pilotes africaines.

#Transportaérien #Ghana

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp