Transport aérien: La déléguée d’Air France, persona non grata au Bénin


La déléguée d’Air France pour le Bénin et le Togo n’est plus la bienvenue sur le sol béninois. Elle a été expulsée par un arrêté ministériel pour des raisons de mépris à l’égard des autorités béninoises a-t-on appris.

D’après la Lettre du Continent N° 792 du mercredi 16 janvier 2019 « le mépris à l’égard des autorités de la République, la mauvaise qualité des prestations de la compagnie et les mauvais traitements des voyageurs », sont entre autres les raisons de l’expulsion de la déléguée d’Air France, Christine Quantin.

En effet, invitée le 17 décembre 2018 pour une séance de travail qui devait se tenir le lendemain au palais de la Marina (présidence du Bénin), la déléguée d’Air France résidant à Cotonou a sollicité le report de cette entrevue car se trouvant hors du territoire béninois. La réaction des autorités béninoises n'a pas tardé à se faire connaître car en effet, à travers un arrêté du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Sacca Lafia, Christine Quantin a été priée de « quitter le pays au plus tard le 21 décembre 2018 à minuit ».

Outre les raisons citées plus haut, les autorités béninoises reprochent à la compagnie aérienne Air France, des « retards à répétés » malgré ses 85 ans d’existence dans le pays.

Par ailleurs, les autorités ont interdit la mise à bord des plateaux-repas sur les vols retour reliant Cotonou à Paris par la Société Servair. D’après la Lettre du Continent cette crise est non seulement suivie de près par la présidence d’Air France, mais aussi par l’Elysée et le Quai d’Orsay.

www.fluxafrica.com

#transportaérien #France #Bénin

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE