Commerce/Monde: La Chine pénalisée par l’OMC pour son excès de subvention


L'Organisation Mondiale du Commerce a tranché au profit des États-Unis d'Amérique, un différend commercial l'opposant à la Chine. Ces derniers accusaient la Chine de trop subventionner ses agriculteurs de riz et de blé. Ainsi, l'administration américaine sort vainqueur. Cette décision a été rendu suite à une plainte déposée par les États-Unis en 2016 au cours des derniers mois de l'ancien président américain Barack Obama.

D'après l'Agence de Presse Reuters « l'OMC a souscrit à la position des États-Unis selon laquelle Pékin payait des sommes excessives à ses agriculteurs pour la culture du blé, des riz Indica et Japonica de 2012 à 2015, tout en déclarant l'expiration de la subvention pour le maïs ».

Lire aussi: E-commerce: Xiaomi et Jumia s'allient pour renforcer leur présence en Afrique subsaharienne

En effet, alors que l'accord d'adhésion de la Chine à l'OMC autorise des subventions ayant des effets de distorsion des échanges pouvant atteindre 8,5 % de la valeur totale de la production, les États-Unis ont estimé que la Chine, durant toutes ces périodes, payait à ses agriculteurs près de 100 milliards de dollars de plus que les règles de l'OMC ne l'autorisent. Cette attitude, qui selon l'administration américaine, incitait les agriculteurs chinois à cultiver plus de blé et de riz et donc à sous-estimer les prix mondiaux de ces céréales. « C'est alors que cette subvention à outrance de la Chine limite les possibilités pour les agriculteurs américains d'exporter leurs produits de classe mondiale en Chine », a expliqué le Représentant du commerce des États-Unis, Robert Lighthizer.

Lire aussi: Commerce/ Afrique: Le Japon finance la filière pêche mauritanienne à plus de $12 millions

Selon les statistiques américaines les plus récentes, la Chine a enregistré l'an dernier un excédent commercial de 382 milliards de dollars dans ses transactions avec les États-Unis jusqu'en novembre. Ainsi, le président américain Donald Trump tente de modifier les conditions commerciales entre les deux pays pour mettre fin à ce que les États-Unis, le Japon et les pays européens prétendent être des pratiques commerciales déloyales de la Chine.

Les États-Unis et la Chine, les deux plus grandes économies du monde, négocient depuis des mois un nouvel accord suite aux droits de taxes qu'ils se sont imposés sur leurs exportations.

www.fluxafrica.com

#commerceinternational #EtatsUnisdAmérique #Chine

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE