Transport aérien: Les gestes élémentaires à adopter lors d'un vol


Bien que rare, le transport aérien a subit dernièrement des incidents en tout genre. Ainsi, lors du décollage ou pendant le vol, soit l’avion a fait un crash, soit est entré dans une zone de turbulence ou encore entré en collision. Quel qu’en soit la manière dont l’avion a chuté, les résultats sont presque toujours les mêmes : blessés graves, des pertes en vies humaines et parfois quelques survivants. Quels sont donc les gestes à adopter en cas de turbulences dans votre avion ?

D’après la conclusion d'une étude exclusive de Popular Mechanics qui a examiné tous les accidents d'avions commerciaux aux États-Unis, depuis 1971, qui ont fait des morts et des survivants, les passagers près de l'arrière d'un avion ont environ 40% plus de chances de survivre à un accident que ceux qui se trouvent dans les premières rangées avant.

Lire aussi: 30 blessés à bord d'un vol de Turkish Airlines en direction de l’aéroport international JFK

En effet, après avoir examiné les rapports déposés par les enquêteurs du National Transportation Safety Board (NTSB) et étudié les plans de sièges de chaque passager, puis calculé la position assise moyenne avant et arrière des survivants et des tués pour chaque accident, Popular Mechanics affirme que l’arrière de l’avion demeure la place la plus sûre.

Les experts estiment aussi que la cabine arrière, c’est-à-dire les sièges situés derrière le bord de fuite de l'aile, avait le taux de survie moyen le plus élevé, soit 69%. Quant à la section d'aile supérieure, elle avait un taux de survie de 56%, tout comme la section des entraîneurs devant l'aile. Du côté des sections de première classe et de classe affaires, le taux de survie moyen est seulement 49%.

Lire aussi: Transport aérien: Air France évite de justesse un crash à Abidjan

Par ailleurs, lors d’une simulation de collision en 2015, Boeing a constaté que les passagers qui portaient leur ceinture de sécurité et prenaient une position de protection étaient les plus susceptibles de survivre à un accident d’avion. Cette position consiste à garder ses pieds à plat et tête près des genoux. Ainsi, les passagers qui ne bouclaient pas leur ceinture de sécurité mais qui prenaient la position de sécurité, ont subi de graves blessures à la tête. Par contre, les passagers qui n’ont fait ni l’un ni l’autre sont morts à l’impact.

Il s’avère nécessaire de se préparer à affronter le pire, bien que les chances de mourir dans un tel accident soient infimes d’après la statistique relayée par le New York Times selon laquelle, un passager devrait prendre un avion tous les jours pendant 123 000 ans avant de mourir dans un crash.

#Transportaérien #Guide #Conseils

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp