Transport routier: Les pays membres du corridor Abidjan-Lagos en quête de 3 millions$


En conclave du 10 au 12 avril à Lomé au Togo pour la 12ème réunion dans le cadre du projet de construction de l’autoroute Abidjan-Lagos, le comité de pilotage et les partenaires ont évalué les avancées du projet. Cette autoroute qui constitue la plus longue d'Afrique de l’Ouest sur laquelle s’effectue plus de 75% des activités commerciales ouest-africaines, nécessite encore la mobilisation de 3 millions de dollars sans délai pour l’année en cours.

Lire aussi: Transport ferroviaire: Transdev et Kenya Railways s'associent pour la rénovation d'une ligne ferroviaire à Nairobi

Durant les deux jours, les participants ont débattu des sujets variés pouvant permettre au comité de pilotage de se prononcer efficacement sur les étapes à suivre pour la concrétisation du projet du corridor d'autoroute Abidjan-Lagos. Ainsi, ils ont mis en place une cellule d’exécution du projet avec pour mission de suivre le projet, la réalisation des études y relatives, et de rendre compte au fur et à mesure à la Commission de la CEDEAO de qui émane l’organisation de ladite réunion.

En effet, le corridor Abidjan-Lagos est un vaste projet routier et d’intégration éonomique ouest-africaine qui va relier cinq (5) pays de la sous-région dont le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Ghana et le Togo. Financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Union Européenne (UE) à hauteur de 22,72 millions de dollars, l’autoroute Abidjan-Lagos s’étend sur une longueur de 1080 km.

Lire aussi: Transport routier: Adama Barrow primé pour son leadership dans la réalisation du pont de Farafenni

D’après le Représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo, la mobilisation des fonds confirme la « vision pragmatique des Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ».

Par ailleurs, le Directeur de Cabinet du Ministère des Infrastructures et des Transports du Togo, Marc Sondou qui a procédé à l’ouverture de la réunion, estime que la réalisation de ce projet sera un véritable catalyseur d’accélération d’intégration de la sous-région et un véritable moteur de la croissance économique régionale.

#transportroutier #corridorAbidjanLagos

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE