Commerce: 8 pays importateurs du pétrole iranien visés par les sanctions du président américain


La pression du président américain, Donald Trump, sur les puissances s’élargit. L’or noir de l’Iran est visé depuis le lundi 22 avril dernier. Donald Trump a décidé de mettre fin aux exemptions qui permettent jusqu’à présent à huit pays d’acheter du pétrole iranien. D’ici le 2 mai 2019, ces pays s’exposeront à des sanctions de la part de Washington s’ils continuent l’importation du pétrole iranien.

Les 8 pays ciblés par le gouvernement Trump sont la Chine, la Turquie, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, le Taïwan, l’Italie et la Grèce.

En effet, ces pays disposaient depuis le 5 novembre 2018, une dérogation de six (6) mois qui leur permet d’exploiter et d’importer du pétrole iranien. Laquelle dérogation, expire en début du mois de mai 2019.

Lire aussi : Classement AIDI 2019: Top 10 des pays africains en terme d’infrastructures

Dans un communiqué publié le lundi dernier, la Maison-Blanche évoque une campagne de « pression maximale » contre l’Iran. Cette pression a pour but de mettre fin aux activités iraniennes qualifiées de « déstabilisatrices » au Moyen-Orient. L’objectif est de « réduire à zéro les exportations de pétrole iranien, privant ainsi le régime de sa principale source de revenus », a rapporté le communiqué. En mars dernier, l’Iran exportait encore 1,7 million de barils par jour (mbj), dont un peu plus de 600 000 vers la Chine.

Lire aussi : Commerce/Monde: En 2019, le commerce mondial va connaître de fortes turbulences

Par ailleurs, le président américain assure que sa décision n’induira pas la flambée du brut sur le marché mondial. Il évoque une mesure concertée avec d’autres fournisseurs d’énergies mondiales. « Les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis, trois des plus grands producteurs d’énergie au monde, avec nos amis et alliés, s’engagent à faire en sorte que les marchés mondiaux du pétrole restent suffisamment approvisionnés », a souligné le communiqué.

De son côté, l’Arabie Saoudite promet d’augmenter sa production pour éviter une trop forte hausse des coûts.

www.fluxafrica.com

#commerceinternational #Pétrole

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp