Transport: La Tunisie à la quête de plus de 22 milliards $ pour la construction d'infrastructure


Dans son plan directeur national des Transports à l'horizon 2040, la Tunisie prévoit la réalisation de plusieurs infrastructures avec en priorité le transport ferroviaire. A cet effet, elle entend mobiliser 22, 15 milliards de dollars, soit 67 milliards de dinars, dont 4,5 milliards de dollars destinés à l'entretien d'infrastructures existantes.

D'après le ministre tunisien du Transport Hichem Ben Ahmed, qui a présenté l'étude le mardi 30 avril dernier, le transport ferroviaire est beaucoup plus mis au premier plan de ladite étude. « La priorité a été donnée au transport ferroviaire auquel 19 projets ont été consacrés à un coût de 9,25 milliards de dollars, soit 28 milliards de dinars », a-t-il fait remarquer.

Lire aussi : Commerce intra-africain: L'Algérie livre 30.000 tonnes de Clinker au Cameroun

En effet, le secteur des transports devrait, selon l'étude, participer au développement économique et social en Tunisie. La vision 2040 pour le secteur va assurer l'efficience, l'efficacité et la durabilité des réseaux routier, autoroutier, ferroviaire, aérien et portuaire.

Ce plan permettra à l'horizon 2040 de promouvoir les réformes structurantes, de développer des systèmes de transports intelligents, d'identifier les ressources nouvelles et d'améliorer la contribution des services de transport au développement du pays.

Lancée en novembre 2016 et réalisée grâce à un confinancement sous forme de don de la Banque Africaine de Développement (BAD),le plan directeur national des Transports à l'horizon 2040 propose également la réalisation de 18 autres projets routiers, 6 projets portuaires et 4 aéroportuaires.

Lire aussi : Classement AIDI 2019: Top 10 des pays africains en terme d’infrastructures

Par ailleurs, le ministre a souligné que le vendredi 3 mai 2019, une rencontre sera tenue avec le chef du gouvernement pour discuter et identifier suivant une approche participative des solutions aux difficultés rencontrées dans les transports par les tunisiens . L'insuffisance des transports routiers publics, la mauvaise état des ligne du secteur ferroviaire et de la Société Nationale du Chemin de Fer en Tunisie (SNCFT), sont entre autres des problèmes diagnostiqués par l'etude.


LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE