Réussite: Hadiza Bala Usman, l’espoir d’une industrie maritime nigériane compétitive.


L’Autorité Portuaire Nigériane a pour la première foisà sa tête , une femme, et pas des moindres! A 43 ans, malgré les controverses sur sa légitimité, Hadiza Bala Usman s'est depuis sa nomination en 2016, résolument engagée dans le développement de l'industrie maritime et portuaire du Nigéria, pemière puissance économique du continent.Zoom sur une femme au parcours surprenant !

Un parcours coloré mais bien loin du portuaire

Née le 2 janvier 1976 à Zaria, au Nigéria, Hadiza Bala Usman est titulaire d'un Master à l'Université de Leeds en Angleterre en 2009.

Le 11 juillet 2016, elle a été nommée par le président Muhammadu Buhari et est devenue ainsi, la première femme directrice générale de la Nigerian Ports Authority (NPA) après 63 ans d'existence de l'institution. Grâce à son leadership, elle est aussi la vice-présidente, région Afrique, de l'Association Internationale des Ports et Havres (IAPH) dont la dernière session s'est tenue à Lagos en Septembre 2018 sous sa houlette.

Hadiza Bala Usman a également occupé de nombreux postes dans l'administration publique et des ONGs. Avant sa nomination à la tête de la NPA, elle a était cheffe de cabinet du gouverneur de l'État de Kaduna.

Lire aussi : Transport maritime: Six pays coopèrent pour la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

Hadiza Bala Usman la réformatrice.

Avec la certification de l’Autorité Portuaire Nigériane en avril 2019 par l’Organisation Internationale de Normalisation, Hadiza Bala Usman a déployé de nombreuses stratégies dans le secteur maritime notamment en ce qui concerne la protection de l’environnement, l'efficacité des opérations portuaires et l’amélioration dans la prestation des services délivrés par les ports nigérians en vue de les rendre plus compétitifs.

En effet, au nombre des différentes avancées enregistrées, il faut noter l’acquisition de quatre (4) nouvelles dragues pour améliorer l’efficacité opérationnelle, la mise à niveau du plan directeur de développement portuaire sur une période de 25 ans, la transformation de la main d’œuvre de l’autorité portuaire afin d’améliorer les compétences, les connaissances et les capacités des employés pour mieux servir la clientèle du port.

En outre, elle a travaillé à créer une étroite collaboration entre l’autorité portuaire et le secteur privé pour l’aménagement de la route Apapa-Wharf. A moyen terme, un système de gestion automatique des mouvements des camions sera déployé dans les différents ports du pays.

Lire aussi : Le Nigéria invite les pays africains à améliorer les réseaux ferroviaires au profit du transport maritime.

Défenseur de première heure de la connectivité Rail -Port

« Aucun pays ne devrait envisager d'établir un port sans le complément d'un transport ferroviaire adéquat » , c'est ce qu'a affirmé Hadiza Bala Usman lors de la conférence sur la révolution ferroviaire en Afrique de l’Ouest à Lagos au mois de Juillet dernier.

Pour elle, une partie substantielle des défis auxquels sont confrontés les ports de la région de Lagos dans l'optimisation de leurs performances est due à l'incapacité du pays à fournir une infrastructure ferroviaire adéquate en premier lieu.

A long terme, l’autorité portuaire procèdera à la construction d'un système de transport ferroviaire desservant les ports afin de faciliter l'acheminement des marchandises par voie ferrée.

Lire aussi : Transport maritime: 92 navires espagnols pêchent désormais dans les eaux marocaines

Hadiza Bala Usman, militante active du #Bringbackourgirls

Ayant remarqué que le gouvernement nigérian n'accordait pas la priorité à l'enlèvement des écolières de Chibok dans le nor du Nigéria, Hadiza Bala Usman a rejoint la campagne #BringBackOurGirls (BBOG) lancée par Obiageli Ezekwesili. Ce militantisme lui a valu d'ailleurs une tribune lors d'une réunion des Nations Unies sur la société civile. On lui doit d'ailleurs la couleur rouge retenue pour cette campagne car pour elle, c'était est un signe " d'alarme, de danger et d'avertissment."

Malgré les diverses protestations quand à sa légitimité à diriger les ports nigérians du fait de son manque d'expérience dans le secteur, Hadiza Bala Usman fait partie de ces femmes qui font bouger le secteur de la logistique sur le continent.

A propos de Flux Africa

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cette publication? Cliquez ici pour plus d'articles

N'hésitez pas à le partager avec vos proches.

#industriemaritime #Nigeria #compétitive #HadizaBalaUsman #NigerianPortAuthority

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE