Transport aérien: D’ici fin 2020, Kenya Airways reviendra à la "maison"

Dans le but de nationaliser le transporteur, Kenya Airways sera bientôt racheté. A cet effet, le Trésor national du Kenya prévoit la clôture du rachat de Kenya Airways (KQ) d'ici la fin de l'année prochaine, 2020. Ce plan de rachat pourrait aider la compagnie à réduire son endettement.



Proposée par le président de la compagnie aérienne, Michael Joseph, la nationalisation de Kenya Airways a été validée par le Parlement. La compagnie reviendra alors dans le giron de l'État d'ici fin 2020, selon les prévisions du Trésor kényan. Pendant ce temps, le transporteur se transformera en holding et rachètera les parts des autres actionnaires.

Lire aussi: Inédit: Le Ghana et la Barbade signent un accord de jumelage portuaire

En effet, privatisée il y a 23 ans, la compagnie est confrontée à des difficultés financières depuis 2014. L’Etat kenyan détient une action de 48,9 % dans KQ, et Air France-KLM en détient 7,8 %. D’après le Trésor, les actions minoritaires, qui détiennent environ 3 % des actions, seront rachetés pour environ 800 millions de shillings, soit 6,8 millions d’euros. Qui plus est, un consortium de prêteurs locaux, qui a acquis 38 % des actions de la société pendant sa restructuration en 2017, sera payé par le biais de bons du Trésor sur une échéance de dix ans.


De plus, le Kenya veut s’inspirer du modèle éthiopien qui gère des actifs de transport aérien composés de la compagnie, des aéroports et des opérations de ravitaillement à travers une seule société, utilisant les fonds des activités les plus rentables pour soutenir les autres. Par ce modèle, Kenya Airways deviendra ainsi l’une des quatre filiales de cette holding aéronautique, les autres étant l’aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA), une école d’aviation et la Kenya Airports Authority, qui exploitera tous les autres aéroports du pays.

Lire aussi: Opportunités: l'ARES Belgique offre plusieurs bourses d'étude en Transport et Logistique

Par ailleurs, l'action de Kenya Airways à la Bourse de Nairobi (Nairobi Securities Exchange (NSE) le lundi 18 novembre, a connu une chute de -0,20 par rapport à la clôture du jour précédent. Le rachat ouvrira la voie à son retrait de la Bourse, où la compagnie a été introduite en 1996 dans le cadre d'un plan de privatisation.

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE