Transport: L’UA adopte le projet LAPSSET pour stimuler l'intégration continentale.

Sur la demande de son Autorité de développement, le projet de corridor du transport entre le port de Lamu, le Soudan du Sud et l’Ethiopie (LAPSSET) fait désormais partie des projets phares de l’Union Africaine (UA). Jadis confronté à des contraintes financières et à un manque de volonté politique, la mise en œuvre de ce projet sous l’égide de l’UA favorisera l’intégration continentale par la réalisation et la redynamisation de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA).



Le méga programme de corridor de transport entre le port de Lamu, au Kenya, et le sud du Soudan et de l'Éthiopie a pour objectif de relier le port de Lamu, sur la côte orientale de l'océan Indien, au port de Douala, dans l'océan Atlantique, en Afrique de l'Ouest. D’après Daniel Osiemo, représentant du Nepad au Kenya, Le LAPPSET est le plus important projet de corridor en Afrique de l'Est avec un marché de plus de 160 millions de personnes.


En effet, l’adoption de ce projet par l’Union Africaine facilitera le lobbying afin qu’il soit inséré dans l’agenda de l’organisation à l’horizon 2063. Ainsi, le nouveau programme de mise en œuvre du projet régional aidera les pays partenaires à accélérer leur développement et cet engagement devrait attirer davantage les investisseurs.


Lire aussi: Transport: La CEEAC recherche 2,5 milliards € pour renforcer ses infrastructures routières

En outre, le développement de l'infrastructure favorisera la réalisation de ZLECA et l'inter-connectivité améliorera la circulation des biens et des services. Le manque d’infrastructures étant un problème majeur pour le développement des affaires en Afrique, ce projet créera une liaison à partir du port de Lamu et contribuera à faciliter le commerce en réduisant la distance grâce à un système de transport terrestre efficace.


Pour information, le projet est subdivisé en deux phases. La première consiste en la mise en place des routes, des chemins de fer de Lamu-Isiolo-Addis Abeba à Djibouti et la deuxième phase reliera le port de Lamu à Kribi/Douala au Cameroun via Juba au Sud-Soudan et Bangui en République centrafricaine avec le développement des oléoducs et des zones économiques spéciales. LAPSSET rejoint par ailleurs, les rangs des autres corridors continentaux tels que le Corridor Nord et le Corridor Central de l'Afrique de l'Est.

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE