Transport routier: Près de 680 milliards injectés dans les infrastructures au Togo

Pour assurer son développement économique, le Togo s’est penché sur la question relative aux infrastructures routières. Sur une période de 8 ans, soit de 2010 à 2018, il a investi près de 680 milliards dans la modernisation et la construction de ces infrastructures. Le porte-parole du ministre togolais de l’Economie et des Finances, Kossi Tofio l’a annoncé le lundi 18 novembre 2019 lors de la réunion consultative des responsables des cellules nationales de la Cedeao sur le Fonds pour le Développement et le Financement des Secteurs des Transports et de l’Energie FODETE.



D’après le porte-parole du ministre, cet investissement a servi à la réhabilitation, le renforcement, l’aménagement et au bitumage de plus de 800 km de routes ainsi qu’à la réalisation des ouvrages d’art. Les actions menées dans le domaine des infrastructures routières ont également trait à la promotion du secteur des transports, la construction de la nouvelle aérogare de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma et celle du troisième quai au Port de Lomé.


En effet, prévu dans l’axe 1 du Plan National de Développement (PND 2018-2022), ce financement est une ambition du gouvernement togolais de positionner le pays comme un hub logistique d’excellence dans la sous-région. Ainsi, à l’horizon 2022, au moins 60% du réseau routier national devrait être revêtu. « Le Gouvernement est persuadé que la modernisation des infrastructures en général, et routières en particulier, donnera un nouveau souffle aux activités économiques dans notre pays, notamment le développement des échanges nationaux, intrarégionaux et avec le reste du monde », a expliqué Kossi Tofio.


Par ailleurs, la réunion consultative des responsables des cellules nationales de la Cedeao, quant à elle, a pour but d’informer, de consulter et de discuter des modalités de préparation des ateliers de consultations nationales sur la création d’un Fonds pour le Développement et le Financement des Secteurs des Transports et de l’Energie (FODETE). A l’issue de cette réunion qui s’est achevé ce mardi 19 novembre, les participants ont élaboré une feuille de route claire pour l'adoption et la mise en œuvre du Fonds par les organes statutaires de la CEDEAO.

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp