Le président chinois Xi Jinping en Afrique depuis ce 21 juillet pour une tournée économique.


Pour la 3e fois depuis son élection en 2013, Xi Jinping foule le sol africain. Son objectif, entamer un énorme projet d’infrastructures pour renforcer les relations commerciales avec l’Afrique, notamment quatre (04) pays : le Sénégal, le Rwanda, l’Afrique du Sud et l’Île Maurice. Il a débuté sa série de visites samedi dernier par le Sénégal où il a rencontré Macky Sall, Président de la République, afin de discuter des nouvelles routes de la Soie, qui devraient assurer une liaison fluide entre l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

Premier partenaire du Sénégal depuis plus de treize (13) ans à travers de gros prêts, celui que le Président américain surnomme le « joueur de poker » n’a pas fini de sortir ses cartes pour consolider davantage sa position en Afrique.

Lire aussi : Chine-Afrique : la plate-forme d'e-commerce ca-b2b.com pour dynamiser les échanges.

Et pour ne pas en rester là, hier, 22 juillet, dans la région Est du Sénégal, Xi Jinping a remit à Macky Sall les clés de la plus grande infrastructure qui sera consacrée au premier sport national sénégalais : une arène de lutte sénégalaise. Cette infrastructure, dont la construction a coûté 57 millions de dollars américain, selon la Tribune Afrique, a été construite par une entreprise chinoise. De nouveaux accords devraient certainement être signés très bientôt pour améliorer la collaboration commerciale entre la Chine et le Sénégal.

La prochaine destination de Xi Jinping est le Rwanda, depuis lequel il se rendra à Johannesburg le 25 juillet, où il participera au sommet des Etats émergents Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (BRICS).

#Afrique #Chine

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp