Economie maritime: Les mareyeuses guinéennes passent en revue les difficultés liées à la pêche artis


Regroupées en atelier du 2 au 5 mai 2019 à Conakry, les mareyeuses de la Guinée ont passé au peigne fin les difficultés et les défis liés à la pêche artisanale, leur activité principale. Inscrite dans le cadre du renforcement de capacités des femmes de la Confédération Africaine des Organisations Professionnelles de Pêche Artisanale (CAOPA), cette rencontre était pour elles, l’occasion de plaider pour une meilleure condition de vie et de travail.

La méconnaissance des normes de qualités, la faiblesse de la formation aux nouvelles technologies de transformation, de conservation, d’emballage, de stockage et de transport sont entre autres les difficultés relevées par les femmes mareyeuses de la Guinée.

En effet, bien qu’étant actrices du développement de l’économie maritime de leur pays à travers la transformation artisanale des produits de la pêche, elles ne bénéficient pas d’une meilleure condition de travail et de vie. Pourtant, d’après le ministre guinéen des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, Frédéric Loua qui a présidé la rencontre, les captures annuelles de la pêche artisanale en guinée s’élèvent à 119 410 tonnes soit plus de la moitié des captures totales de toute la pêche maritime.



Lire aussi : 40ème Réunion annuelle du l'AGPAOC: Lomé du 17 au 20 Juin 2019

L’objectif visé par cet atelier est non seulement d’améliorer les conditions de travail, de revenus et de vie des femmes des communautés de pêche artisanale mais aussi d’augmenter la qualité des produits commercialisés par les femmes et leur part de contribution à la sécurité alimentaire. Par ailleurs, à l’issue des trois jours d’atelier, les participantes ont mis en place le dispositif de crédit alternatif aux systèmes de financement existants leur permettant de régler les besoins dont l’absence d’activité économique collective des membres des organisations des professionnels, la difficulté de réalisation de garanties réelles, le caractère informel des activités.


Lire aussi : Sécurité maritime: La carte marine du Gabon à nouveau disponible !

Créée et siégée au Sénégal, la Confédération Africaine des Organisations de Pêche Artisanale (CAOPA) promeut les femmes dont les activités sont basées sur les opérations post-capture, la transformation et la commercialisation des produits de pêche frais ou transformés. L’atelier de la guinée a regroupé les mareyeuses de 30 pays d’Afrique et de l’Océan Indien.

www.fluxafrica.com

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cet article? n'hésitez pas à le partager avec vos proches

#Guinée #Maritime #Conakry

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE