Corona Virus: Ethiopian Airlines résiste après une baisse de 20% de la demande

Le PDG de la compagnie aérienne nationale éthiopienne, Ethiopian Airlines (ET), Tewolde Gebremariam, a déclaré mercredi que l'arrêt des vols vers la Chine n'était pas une solution pour lutter contre le nouveau corona virus.



S'exprimant lors de la 5e conférence Africa Aviation qui se tient dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba, M. Gebremariam a déclaré que l'arrêt des vols directs vers la Chine ne permettrait pas d'empêcher la transmission du nouveau corona virus.


"Le fait de voler directement vers la Chine ne signifie pas que nous arrêterons le nouveau coronavirus, car les passagers en provenance de Chine peuvent se rendre dans des pays africains, dont l'Éthiopie, en passant par diverses autres plates-formes. C'est ce que signifie le monde interconnecté".


Lire aussi: Transport aérien: L’aéroport de Conakry mis en concession pour 25 ans


"Selon la directive de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'arrêt des vols n'est pas la solution. Isoler la Chine parce qu'elle a une nouvelle épidémie de coronavirus n'est pas juste", a déclaré M. Gebremariam.


Cependant, Tewolde Gebremariam a admis que la nouvelle maladie à coronavirus est un casse-tête majeur pour la plus grandes compagnies aérienne africaine avec plus de 120 destinations internationales desservies.


"Nous avons constaté une baisse de 20 % de la demande. C'est un grand choc, mais l'aviation est habituée à ce genre de choc. Maladies, catastrophes naturelles, guerres, flambées soudaines des prix du pétrole, nous y sommes habitués".


Les commentaires de M. Gebremariam interviennent alors que l'Association internationale du transport aérien (IATA) prévoit que l'épidémie de coronavirus aura un impact de 29 milliards de dollars sur l'industrie aéronautique mondiale, soit une baisse de 4,7 % des recettes par passager dans l'ensemble du secteur. Selon l'IATA, les transporteurs aériens africains pourraient subir une perte potentielle de 40 millions de dollars.


Lire aussi: Transport aérien: Nigéria : Les compagnies débitrices dans le viseur de l’Agence des aéroports


Cela pourrait être un coup dévastateur pour les compagnies aériennes en difficulté qui ont besoin de liaisons chinoises assez lucratives pour financer leur expansion.


Mardi, le Kenya a interrompu les vols directs des villes italiennes de Vérone et Milan, qui se dirigent habituellement vers la côte kenyane. Le nord de l'Italie a connu le plus grand nombre de cas de coronavirus en Europe.


Le mois dernier, Kenya Airways et RwandAir ont suspendu jusqu'à nouvel ordre tous leurs vols à destination et en provenance de la Chine.



LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Aucun événement à venir pour le moment
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Youtube
  • Instagram

© 2017 - FLUX AFRICA

TOUTE REPRODUCTION INTERDITE SAUF ACCORD ECRIT