Transport maritime: Six pays coopèrent pour la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée.


Selon le rapport semestriel du Bureau International Maritime publié il y a quelques semaines, les eaux du Golfe de Guinée sont les plus dangereuses au monde. Ainsi, afin d’apporter une réponse importante aux menaces à la sécurité maritime dans cette région, les chefs d'état-major de marine et de gendarmerie de six (6) pays de l'Afrique de l'Ouest ont signé le jeudi 25 juillet dernier un mémorandum d’accord sur la sécurité maritime. Ces acteurs se sont réunis à Accra, au Ghana pour des opérations maritimes communes dans l'espace maritime CEDEAO.

Lire aussi : Logistique: Le bassin du port de Douala fait sa toilette avec de nouvelles dragues

Première réunion dans la zone maritime F de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest, (CEDEAO), cette assise a permis aux acteurs de la marine de réaffirmer leur attachement au Processus de Yaoundé de juin 2013. Aussi, ont-ils certifié leurs engagements en matière de prévention et de répression des actes de piraterie, des vols à main armée et des activités maritimes illicites en Afrique occidentale et centrale.

Le protocole d’accord des chefs d’état-major de la marine s’est inscrite dans le cadre de la poursuite des objectifs de l’accord de création de la zone maritime F et du Centre Multinational de Coordination Maritime (MMCC) signé le 31 juillet 2018 à Lomé, Togo par l'Autorité des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Lire aussi : Transport maritime: Piraterie au large du golfe de Guinée:le Nigéria reste la cible principale

En effet, ce protocole prévoit la collaboration, la coordination et la mise en commun des ressources nécessaires pour la sécurité collective et la sûreté du domaine maritime de la zone F afin de renforcer le travail du MMCC. Ce dernier a pour objectif de galvaniser les forces cumulées des États membres par des opérations maritimes communes et combinées contre la criminalité. D’après le Commissaire de la Commission de la CEDEAO chargé des affaires politiques, de la paix et de la sécurité (PAPS), Gen Francis Behanzin, sur le site fe la CEDEAO, « les initiatives des Etats en faveur des Zones Economiques Exclusives (ZEE) sont déterminantes pour l'émergence et la pérennité de leur économie Bleue, qui couvre différents secteurs dont la pêche, le tourisme, les transports, le commerce, l'exploitation offshore ».

Lire aussi : Transport maritime: 92 navires espagnols pêchent désormais dans les eaux marocaines

De leurs côtés, les chefs de la marine ont maintenu leur engagement envers la Stratégie Maritime Intégrée de la CEDEAO (EIMS) dans le cadre des mesures de sécurisation de l'espace maritime de la CEDEAO et des sections qui prévoient l'établissement des zones maritimes E, F et G ainsi que de toutes les lois adoptées sur la sécurité maritime.

A propos de www.fluxafrica.com

Merci pour votre visite. Vous avez aimé cet article? Cliquez ici pour plus d'articles

N'hésitez pas à le partager avec vos proches.

#Sécuritémaritime #GolfedeGuinée #AfriquedelOuest

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE