Mobilité: Le covoiturage, ce style de transport révolutionnaire qui tente sa chance en Afrique

Ces dernières années, de par le monde, les statistiques ont révélé que le degré de pollution atmosphérique ne cesse de croître. les émissions de gaz à effet de serre engendrées par les moyens de transport comme les voitures, des gaz à effet de serre. Dans l’optique d’atténuer l’impact de ce fléau mondial, diverses idées ont vu le jour parmi lesquelles le concept du covoiturage.



Image Satirique. Le covoiturage est en réalité mieux organisée


A la différence de l’auto-stop, elle est l’utilisation conjointe d’un véhicule par un conducteur non professionnel et un ou plusieurs passagers dans le but d’effectuer un trajet en commun. Certains pays de l’Afrique ont déjà commencé à adopter cette pratique. Au Bénin, le lancement de la première application de transport collaboratif Vroomiste, en est la preuve. Celle-ci a pour mission de réunir des individus souhaitant voyager au niveau intra et interurbain à ceux disposant d’un moyen de transport personnel.


Lire aussi: Transport: Signature d'un accord de concession de $ 3 milliards pour le 1er SkyTrain d'Afrique


Cependant, vous vous demandez certainement quels sont les avantages de cette pratique. Celle-ci permet de préserver l’environnement. En limitant le nombre de véhicules sur les routes, la quantité de gaz à effet de serre rejetée dans l’atmosphère baisse considérablement. Aussi, le budget de transport s’en trouve-t-il réduit, puisqu’en partageant les coûts associés à l’utilisation d’une voiture et les frais de stationnement, vous pouvez réaliser des économies de 50 % voire davantage. Le covoiturage permet de faire des rencontres et de partager des moments de convivialité avec ses semblables, donc de développer son potentiel de sociabilité. Plus loin, l’autre avantage est la possibilité que s’établissent des liens de solidarité entre les individus qui voyagent ensemble.


Lire aussi: E-Logistique: DHL lance sa première solution digitale de fret routier en Afrique


Toutefois, Vroomiste devrait opérer un appel à la collaboration avec des applications comme Gozem ou Uber Taxi pour permettre une meilleure vulgarisation de cette pratique et la possibilité pour les personnes derrière ces applications de réaliser sur le long terme des économies d’échelle. Par exemple, ceux qui n’ont pas de véhicules et qui aimeraient effectuer un voyage en covoiturage, parce que financièrement limités, pourront faire appel à un taxi et se déplacer tout en demeurant dans leur budget. L’objectif commun de ces applications serait alors de simplifier la vie des populations, dont les moyens sont limités notamment, en leur offrant des solutions visant à diminuer les coûts de transport, tout en réduisant la pollution. Un partenariat définitivement gagnant-gagnant pour toutes les parties.

Kelly RANDOLPH (Stag.)

LE SAVIEZ-VOUS ?

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

BESOINS QUOTIDIENS

Réseaux Sociaux
Événements
6TH ALN Annual Meeting – Nairobi, Kenya 2020
à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE
WhatsApp Image 2020-07-24 at 10.33.39.jp