Transport: Signature d'un accord de concession de $ 3 milliards pour le 1er SkyTrain d'Afrique

Afin de décongestionner le trafic routier dans la capitale ghanéenne, le gouvernement entend mettre en place un système de transport en commun à travers la construction d’un métro léger. L’accord de concession de cet engin de 2,6 milliards de dollars a été signé le lundi dernier avec le consortium sud-africain African Investment SkyTrain. La signature d’accord a eu lieu à Johannesburg en Afrique du Sud en marge du Forum sur les investissements en Afrique.



D'après les autorités ghanéennes, les travaux préparatoires de la construction du SkyTrain à Accra vont être lancés en début 2020. Les fonds prévus pour la construction de cet ouvrage sera disponible pour fin 2020.


Lire aussi: Libre circulation: Top 10 des pays les plus ouverts en Afrique en 2019 (Visa oppenness)


Le SkyTrain est un système de train léger surélevé propulsé par air, utilisant des roues et des rails en acier sur une piste surélevée pour une faible traînée et une optimisation énergétique. Ainsi donc, ce projet constitue une solution au problème d'embouteillage auquel reste confrontée la capitale ghanéenne, en particulier après la détérioration de l'infrastructure ferroviaire du Ghana. Pour le président ghanéen, Nana Akufo Addo, cet accord marque une étape cruciale dans les efforts du Ghana pour répondre aux besoins en infrastructures. « Ceci est un bon exemple de coopération intra-africaine », a-t-il rappelé.


Pour sa part, le ministre ghanéen du Développement des Chemins de Fer, Joe Ghartey, a indiqué que la construction du métro léger à Accra vise à faire face à la congestion croissante du trafic routier dans la capitale, une ville qui compte aujourd’hui plus de six millions d’habitants, avec des impacts sur l’activité économique et la qualité de vie.

Lire aussi: Projet boucle ferroviaire: 4 011 milliards F CFA pour connecter 5 pays de l’UEMOA


Premier du genre en Afrique, la phase de construction du système SkyTrain d'Accra va par ailleurs, générer environ 5 000 emplois. Compte tenu des effets multiplicateurs et de la croissance urbaine autour du système de transport, il faut prévoir que la création d’emploi sera doublée, une fois la construction de l’appareil achevée.

LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

à determiner
LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE