Transports : Ouverture progressive des frontières dans l'espace CEDEAO

Suite aux directives de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO (CdEG), lors de leur session extraordinaire du 23 avril 2020 par vidéoconférence sur la situation et l'impact de la pandémie COVID-19, le Comité Ministériel de Coordination des Transports et du Commerce de la CEDEAO a tenu des réunions les 12 et 16 juin 2020 par Vidéo Conférence.



Frontière Burkina - Ghana : CréditPhoto: https://mapio.net/


L'objectif de la réunion était de discuter et de convenir d'une réponse régionale bien coordonnée pour l'ouverture de corridors de transport et de commerce transfrontaliers pour la circulation immédiate de fournitures et d'équipements médicaux humanitaires, de biens essentiels et de personnes dans la lutte contre la pandémie dans la région ; et l’ouverture progressive et coordonnée des frontières terrestres, aériennes et maritimes en vue d’accompagner le processus de relance des activités économiques transfrontalières.


[Exclusivité] Covid-19 : Le droit à la mobilité des peuples plus que jamais aux oubliettes


La réunion a examiné le rapport de la réunion des experts de la région qui s'est tenue virtuellement les 8 et 10 juin 2020, ainsi que le projet de lignes directrices pour l'harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers dans la région de la CEDEAO sur la pandémie de Covid-19 et les actions de reprise connexes.


Après délibérations, les Ministres ont fait les recommandations suivantes à l'attention du Président de la commission et à la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO :


- L'ouverture progressive et coordonnée des frontières terrestres des Etats Membres de la Communauté et des aéroports devra être faite sur la base des données sanitaires, des lignes directrices proposées dans le cadre de la gestion de la COVID19, mais aussi dans le but de relancer progressivement les économies des pays membres de la CEDEAO.


- L’ouverture des frontières terrestres et aériennes selon le calendrier suivant:


Première phase (ouverture interne) : une ouverture des aéroports domestiques et la levée des restrictions relatives au transport terrestres au sein des Etats Membres de la CEDEAO en fin juin 2020 ;


Deuxième phase : une ouverture des frontières terrestres, aériennes et maritimes entre les Etats Membres de la CEDEAO en vue de permettre la libre circulation des biens et des personnes sur la base d’une application stricte des lignes directrices proposées pour l'harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers dans la région de la CEDEAO; date proposée : première quinzaine du mois de juillet 2020 (15 juillet 2020 au plus tard);


Lire aussi: Transport aérien : Les Etats doivent continuer à secourir les compagnies aériennes selon l'IATA


Troisième phase : une ouverture des frontières aériennes et terrestres aux autres pays ne présentant pas de niveau très élevés de taux de contamination de la COVID-19 pour compter de la deuxième quinzaine de juillet 2020 (31 juillet 2020 au plus tard). Cette ouverture sera fonction de l’évolution de la pandémie au sein des pays membres de la CEDEAO


Télécharger l'intégralité du rapport de la réunion ci-dessous

FV_FRE_REPORT-MINISTERS_COORDINATION_COM
Download • 220KB


LE SAVIEZ-VOUS ?

BESOINS QUOTIDIENS

99 % des besoins quotidiens sont transportés par Camion.

Si vous l'avez, c'est qu'un camion vous l'a apporté

Réseaux Sociaux

Événements

  • à determiner
    LA REVUE DE PRESSE LOGISTIQUE